NOTRE VISION DE LA SANTÉ

 

La santé pourrait être définie comme un état d’équilibre interne de notre organisme - tant physique que psychologique et émotionnel - et son interaction avec l’environnement qui l’entoure. Que signifie réellement être en équilibre ? 


Cela signifie tout d’abord que les systèmes de l’organisme, ainsi que les organes, les tissus et les cellules qui les composent, interagissent et fonctionnent correctement. Parmi ces systèmes, le système immunitaire est particulièrement important car, grâce à sa capacité innée à communiquer et à coordonner, il combat activement les agents internes et/ou externes qui peuvent menacer notre santé. C’est pourquoi il est parfois appelé le bouclier de défense ou le gardien de la santé.


Ensuite, l’équilibre concerne aussi l’aspect émotionnel. C’est indispensable car on sait qu’aussi bien l’esprit que les émotions ont une très forte influence sur notre corps et en particulier sur notre système immunitaire. D’ailleurs, ceux-ci peuvent également influer sur notre état psychologique et émotionnel.


Cependant, il ne faut pas oublier que d’autres facteurs influent sur cet équilibre. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Notre patrimoine génétique,
  • Notre environnement (virus, bactéries, parasites, toxines, champs électromagnétiques, etc.),
  • Notre environnement social (notre manière d’interagir avec les autres),
  • Notre mode de vie (alimentation, stress, activité physique, sommeil, etc.).

 

Notre vision de la santé

 

En résumé, n’importe quel petit changement ou altération de l’un ou plusieurs de ces paramètres peut conduire à un dérèglement de l’organisme, y compris du système immunitaire. Si cette situation perdure, des symptômes concrets et/ou une maladie précise vont se manifester.


En prenant en compte cette complexité, il faudra mettre en place une stratégie thérapeutique personnalisée pour pouvoir aider le patient à retrouver la santé de manière durable. Cela implique d’utiliser différents traitements fonctionnant en synergie, mais aussi d’envisager des changements dans le mode de vie et/ou les habitudes du patient, en prenant en considération ses caractéristiques et ses besoins spécifiques.


Dans cette stratégie, la micro-immunothérapie peut être une alliée de poids pour le système immunitaire car elle utilise le même langage que lui pour lui transmettre des informations spécifiques et l’aider à retrouver sa capacité innée de fonctionnement. Elle lui apporte ainsi les outils nécessaires pour faire face efficacement à tout ce qui pourrait menacer l’équilibre complexe et délicat de notre santé.