COMPOSITION
DEs MéDICAMENTS

 

Les médicaments de micro-immunothérapie sont composés principalement de cytokines (comme les interleukines, les chimiokines, les facteurs de croissance) et d’acides nucléiques spécifiques (SNA®) en concentrations périphysiologiques (micro-doses) voire infinitésimales. Ces mêmes molécules sont utilisées par les propres cellules du système immunitaire afin de mettre en place la réponse immunitaire face à l'agression.

La majorité des composants des médicaments de micro-immunothérapie sont produits en utilisant des techniques de biotechnologie.


CYTOKINES

Les principales cytokines connues actuellement sont les interleukines (répertoriées de l’IL-1 à l’IL-35), les interférons (IFN-α, β et γ), les facteurs de croissance (CSF, TGF, etc.), les facteurs de nécrose tumorale (TFN-α et -β), et les chimiokines. Ce sont des protéines spécialisées qui organisent la communication entre les cellules qui composent le système immunitaire (comme les lymphocytes, les macrophages, les neutrophiles, etc.), et qui permettent à celui-ci de coordonner les différents processus tels que l'activation, la prolifération, le recrutement, etc. de ces cellules. Voilà pourquoi elles sont communément appelés « messagers immunitaires ». Elles exercent leurs effets tantôt sur les cellules qui les ont produites (effet autocrine), tantôt sur d'autres cellules (effet paracrine), ou encore agissent à distance sur des organes ou tissus (effet endocrine). 

Etant donné leur rôle informationnel, les cytokines forment la base des formules de micro-immunothérapie. Elles sont utilisées pour « réajuster » la réponse immunitaire et aider le corps à retrouver son équilibre naturel.

Componentes de los medicamentos

 

ACIDeS NUCLéIQUES SPÉCIFIQUES (SNA®)

Les SNA® présents dans les médicaments de micro-immunothérapie sont de petits oligonucléotides de synthèse, qui ont pour but de moduler la réplication d’un virus, l’expression incontrôlée de certains gènes ou l’expression inadéquate d’autres gènes. Ainsi, par exemple, dans le cas d'une infection virale, le but serait de réguler à la baisse l'expression d’un gène essentiel dans la réplication du virus. 

Les SNA®  sont une innovation thérapeutique brevetée par Labo’Life.

Componentes de los medicamentos