INFORMATION GÉNÉRALE
QUESTIONS FRÉQUENTES

 

Les médicaments de micro-Immunothérapie de Labo’Life sont destinés à réguler la réponse du système immunitaire de façon spécifique; ils ont pour but d’aider et/ou de maintenir son bon fonctionnement.

Nous vous proposons ci-dessous les réponses aux questions fréquentes sur nos médicaments.

Les questions les plus habituelles sont marquées avec le symbole Preguntas habituales

Est-ce un médicament ?

Oui, les médicaments Labo’Life sont des médicaments. Leur commercialisation est autorisée par les législations pharmaceutiques des pays producteurs et distributeurs. Les médicaments Labo’Life ne sont d’ailleurs disponibles qu’en pharmacies.

De quel type de médicament s’agit-il ?

Les médicaments de micro-immunothérapie fabriqués par le laboratoire Labo’Life sont des médicaments à usage humain, qui rentrent dans la catégorie des médicaments homéopathiques en ce qui concerne leur mode de fabrication, et qui utilisent des substances actives (matières premières) de type immunologique.

Comment puis-je obtenir les médicaments de Labo’Life ?

Les médicaments de micro-immunothérapie de Labo’Life sont distribués exclusivement en pharmacies.

La législation en vigueur interdit la vente directe aux particuliers. Les laboratoires pharmaceutiques ne peuvent approvisionner que les grossistes répartiteurs et les pharmacies. A moins d’être vous-même titulaire d’une pharmacie, vous ne pouvez donc pas commander vos médicaments directement à Labo’Life.

Je suis une pharmacie : Comment puis-je commander les médicaments?

Toute pharmacie peut nous contacter directement à travers notre service de commande. Nous vous rappelons qu’afin d’éviter toute confusion, une confirmation par écrit sera nécessaire. Vous pouvez également nous contacter à travers le formulaire de contact du site web, en indiquant que vous souhaitez passer une commande et y joindre votre bon de commande rempli et scanné ainsi que vos données personnelles. Vous pouvez télécharger le bon de commande à remplir dans la section du site réservée aux professionnels . Une fois reçu, nous prendrons contact avec vous.

Ai-je besoin d’une ordonnance (prescription) pour disposer d’un traitement Labo’Life ?

Les médicaments Labo’Life ne sont pas soumis à prescription médicale, et sont disponibles en vente libre en pharmacies.

Cependant, il s’agit de médicaments très spécifiques et donc il est préférable de consulter un médecin formé en micro-immunothérapie afin de disposer du traitement le mieux adapté à votre pathologie. Certains médicaments peuvent également être conseillés par votre pharmacien.

Quels sont les domaines thérapeutiques des médicaments de micro-immunothérapie de Labo’Life ?
La notice ne dit pas à quoi cela sert, pourquoi ?

Les médicaments Labo’Life sont commercialisés avec l’autorisation des agences du médicament. Dans le cadre de la législation pharmaceutique actuelle, nos médicaments sont notifiés, et ne disposent donc pas d’indications thérapeutiques. Les notices inclues dans les boîtes ne donnent donc pas d’indications thérapeutiques. Les domaines d’emploi des médicaments de Labo’Life sont dérivés des propriétés et des dilutions de leurs composants et sont définies, de même que leur posologie, par le prescripteur.

Dans le cadre de la réglementation en vigueur, la présence d’une notice n’est pas obligatoire. Cependant la société Labo’Life a décidé d’en incorporer une afin de donner le plus de renseignements possible aux patients.

Quelle est la composition des médicaments de Labo'Life ?
Existe-t-il des effets secondaires ?

Les substances actives utilisées dans nos médicaments sont en low-dose (via principe de dilution/succussion) ce qui leur confère très peu d’effets secondaires.

Les médicaments de micro-immunothérapie de Labo’Life, comme d’autres médicaments, contiennent une faible quantité de lactose. Dans certains cas, chez des patients intolérants à ce type de sucre, des troubles digestifs peuvent apparaître lors de la prise à jeun du médicament.

Pour avoir une idée, une gélule peut contenir une quantité de lactose d’environ 100 fois inférieur à celle contenue dans un demi-verre de lait. En cas d’intolérance au lactose, les prescripteurs conseillent de faire fondre les granules dans un verre contenant un peu d’eau minérale, puis de boire le contenu en le laissant le plus longtemps possible en contact avec la muqueuse sublinguale.

Lorsque le système immunitaire réagit au traitement, une augmentation des symptômes peut apparaître, ce qui est normal, dans les quinze premiers jours du traitement. Si les symptômes sont supportables et qu’ils permettent de continuer à prendre le traitement, l’idéal est de continuer la prise du traitement, les symptômes diminueront petit à petit. Si les symptômes sont trop importants ou perdurent, consultez votre médecin.

Les médicaments ont-ils des contre-indications ?

Les médicaments sont contre-indiqués en cas d'hypersensibilité connue à l'une des substances actives ou à l'un des excipients contenus dans celui-ci. Si vous souffrez d’une intolérance ou d’une allergie, demandez l’avis de votre médecin avant de prendre le médicament.

Est-ce que je peux arrêter un autre traitement quand je prends de la micro-immunothérapie ?

Non. Si vous prenez un autre traitement seul votre médecin peut décider de l’arrêter, et vous dire de ne plus le prendre. Il ne faut en aucun cas arrêter de prendre votre traitement de vous-même parce que vous prenez un médicament de micro-immunothérapie.

Comment dois-je conserver mes médicaments ?

Les médicaments de micro-immunothérapie doivent être conservés à température ambiante, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Il est donc déconseillé de les conserver dans une salle de bain, par exemple.

Il est également déconseillé de les conserver près d’une source d’ondes électromagnétiques, comme le four à micro-onde et les téléphones portables, entre autres.

Comment est-il fabriqué ?

Voir section " Production du médicament".

D’où proviennent les composants des médicaments ?

Les substances actives de type immunologique utilisées dans nos médicaments, sont fabriquées par des techniques de biotechnologie. Aucune substance active n’est donc d’origine humaine. Lorsque le processus de production le permet, les substances sont fabriquées sans adjuvants d’origine animale. Ces différents points permettent de garantir la sécurité virale de nos médicaments. Les substances actives disposent toutes d’un certificat d’analyse du producteur et elles sont analysées par les laboratoires de contrôle de Labo’Life afin de garantir leur qualité pharmaceutique avant d’être utilisées dans nos médicaments.


Pour plus d’informations sur la micro-immunothérapie, son mécanisme d’action et ses différences avec l’immunothérapie classique : voir section Qu’est-ce que la micro-immunothérapie ?